Le Piège de verre, Eric Fouassier

téléchargement (1) Février 2017, 470 pages,Edition JC Lattès, 20€

Ce roman historique entraîne le lecteur dans la France du début du XVIe siècle où Héloïse Sanglar, apothicaire, et le baron de Comballec, à la demande de la reine Anne de Bretagne, se lancent dans une course folle et pleine de rebondissements, à la poursuite d’un groupe de maîtres-verriers qui projettent de tuer Louis XII.

Il est difficile de définir ce roman car il est, tout à la fois, une enquête policière complexe, un thriller ésotérique, une remarquable reconstitution historique de ce début de la Renaissance et un jeu permanent de l’esprit puisque, comme Héloïse et Comballec, nous devons décoder les étranges énigmes d’un parchemin. De plus, le goût d’apprendre est au rendez-vous. En effet, l’auteur, membre de l’Académie nationale de pharmacie, dont c’est le troisième roman,  enseigne l’histoire de la pharmacie à l’université. On comprend qu’il ait choisi une apothicaire comme héroïne.

J’aime particulièrement cette période de notre histoire car la « médecine » se confond à l’alchimie , la religion et souvent la philosophie. On ne peut s’empêcher de penser à Zénon de Yourcenar, L’Oeuvre au noir ou à Arséni de Vodolazkine . On apprend beaucoup tout en se divertissant et le suspense est tel qu’il est impossible de freiner son rythme de lecture. A toute cette reconstitution du monde de la Renaissance s’ajoute le plaisir de lire une belle langue, claire et imagée. Retrouver les tournures langagières de l’époque, les jurons du peuple ou des soldats, les prières ou formules latines, est un plaisir que j’ai savouré tout au long du roman.

Bien évidemment, se tisse une intrigue amoureuse où l’on retrouve le mythique chevalier Bayard, incarnation des valeurs de la chevalerie, amoureux  d’Héloïse dont il est aimé mais séparé par la guerre d’Italie. La proximité quotidienne de Comballec, au dévouement et au courage exemplaires, trouble la fermeté d’âme d’Héloïse.

L‘explicit du roman m’a un peu désarçonnée et me laisse espérer une suite à celui-ci.

Voilà donc un  roman historique trépidant, documenté et divertissant qui transporte loin de la grisaille actuelle. Merci à Nicolas qui me l’a offert !

 

Publicités

2 réflexions sur “Le Piège de verre, Eric Fouassier

  1. Ce compte-rendu m’a donné très envie de me plonger dans les aventures d’Héloïse. Cette période historique semble tout à fait propice à de belles intrigues comme vous l’avez expliqué. J’apprécie beaucoup, par ailleurs, les romans bien documentés où on apprend tout en se divertissant. Bref, je vais me ruer chez mon libraire pour découvrir tout ceci ! Merci pour ce compte-rendu.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s