Parce que je déteste la Corée, Chang Kang-myoung

Editions Philippe Picquier, 202 pages, 2021, 8€.

Traduction du coréen : Yeon-hee Lim et Mélanie Basnel;

Présentation de l’éditeur:

« Pourquoi j’ai décidé de partir?? En deux mots, c’est parce que je déteste la Corée.
Kyena, vingt-sept ans, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi décide-t-elle de tout quitter?? Son pays, sa famille, son boulot, tout ça pour émigrer en Australie alors qu’elle ne parle même pas l’anglais?!
Mais Kyena a tout prévu, enfin presque?: elle quitte son petit ami à l’aéroport, laisse derrière elle la compétition, la hiérarchie et le moule trop étroit de la société coréenne?; pour elle, c’est maintenant que tout commence?!
La coloc, les rencontres, les petits boulots ou encore les puces de lit, tout ne se passera pas exactement comme elle l’avait prévu.
Mais quel bonheur de se réinventer loin des siens?! »

L’auteur, journaliste, par la voix de son héroïne, fait l’état de la société coréenne et justifie ainsi les raisons de quitter son pays natal pour trouver plus de liberté en Australie. Ce roman, présenté comme un livre à grand succès, peut être intéressant pour qui ne connaît rien à la Corée mais bien inutile si l’on a quelques connaissances de ce pays. L’histoire de Kyena est banale, et je n’ai trouvé aucun intérêt à lire ses aventures australiennes. Le style ne relève pas la pauvreté de l’intrigue. Il est plat, mais il est difficile de juger une traduction.

Nous sommes à des années lumière des lumineux romans de Hwang-Sok yong mais il est vrai que ce roman n’a pas la prétention d’être une oeuvre littéraire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s