La Montagne morte de la vie, Michel Bernanos

IMG_0740

217 pages, Editions de l’Arbre Vengeur, 17 €.

Préface de Juan Asensio, postface de Dominique de Roux.

On connait tous Georges Bernanos mais on ignore l’oeuvre de son fils Michel [1923-1954]. Elle est pourtant importante, souvent publiée sous des noms d’emprunt pour se détacher de la figure immense du père. Michel Bernanos est une personnalité attachante. Quatrième fils de Georges, il vécut l’exil au Brésil, s’engagea dès 1940 dans les Forces Navales Libres, et participa au débarquement. Son suicide dans la forêt de Fontainebleau le priva de goûter la reconnaissance de ses pairs et du public.

Ce livre, publié à titre posthume est un chef-d’oeuvre de poésie tant les images hantent le lecteur, longtemps après l’avoir refermé. Il contient deux récits, le premier donnant son titre au recueil suivi de Ils ont déchiré Son image. 

Récit d’un mousse embarqué sur un bateau où il vit de terribles sévices de la part d’un équipage de rustres avant de naufrager sur un île qui semble appartenir à une autre dimension que la nôtre. S’ensuit une quête initiatique décrite dans une langue superbe, à mi-chemin entre le conte onirique et le roman fantastique.

Le second récit est lui aussi marqué par la puissance des images, l’efficacité d’une langue poétique dépouillée de tout artifice.

Vraiment, il faut découvrir ce cycle fantastique dont la critique s’accorde à dire qu’il forme « un des romans les plus saisissants de la littérature française » .

trois-raisons-de-relire-michel-bernanos,M426000

Publicités

2 réflexions sur “La Montagne morte de la vie, Michel Bernanos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s