Le Labyrinthe du silence, Giulio Ricciarelli

 

LABYRINTHE_120X160_PND5.indd

Im Labyrinth des Schweigens , drame historique, 157 minutes , 2015.

1958, Francfort. Le jeune procureur Johann Radmann, enquête pour accumuler des preuves contre des Allemands ayant servi à Auschwitz, afin qu’ils soient enfin jugés. Cela aboutit à ce que l’on a appelé  » le Second procès d’Auschwitz » qui débute en 1963 pour ne se terminer qu’en 1965 . C’est, en effet, une époque où l’Allemagne ne veut pas savoir, veut oublier, et beaucoup de nazis , sans être inquiétés, ont repris leur activités d’avant la guerre. Aucun n’a été jugé en Allemagne et ce procès doit permettre au peuple allemand de regarder en face, l’horreur de l’idéologie nazie.  Sur les vingt-deux accusés, trois seront acquittés, faute de preuve, les autres reconnus coupables. Aucun d’entre eux n’a éprouvé le moindre remords…Le procureur général, à initiative de cette instruction, Fritz Bauer, fut lui-même interné dans un camp, en tant que juif et socialiste.

Ce film est passionnant car il est traité comme un thriller. Aucun temps mort, des moments bouleversants, et une interprétation remarquable des acteurs, en font un film alerte, percutant.

Vraiment, à voir. Devoir de mémoire.

.La bande annonce

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s